(English) Announcing $1 Million Fund for News Innovation

1 million de dollars US pour le Challenge Africain de l’Innovation dans l’Information.

Le premier et plus grand concours en Afrique destiné à promouvoir le développement des medias numériques vient de lancer son appel à candidatures.

L’African News Innovation Challenge (ANIC) accordera des subventions allant de 12.500 à 100.000 dollars US aux meilleurs projets afin de renforcer et de transformer le paysage médiatique africain. Ce concours est conçu sur le modèle du Knight News Challenge qui a eu un énorme succès aux États-Unis d’Amérique. Les bénéficiaires de subventions recevront une assistance technique, un appui au démarrage, ainsi qu’un encadrement personnalisé assuré par des experts issus du monde des médias et de renommée internationale.

Une attention particulière sera accordée aux projets qui apportent un plus à la pratique du journalisme d’investigation et de données, à la participation du public ou à la diffusion de l’information à travers les réseaux mobiles, à la visualisation des données, aux nouveaux modèles de génération de revenus ou de gestion des systèmes de production.

L’Initiative Pour les Médias d’Afrique (AMI), la plus importante association de propriétaires et de responsables de médias en Afrique, avait annoncé le concours au mois de novembre dernier dans le cadre d’une initiative panafricaine visant à donner un coup de fouet aux expériences dans le domaine du numérique ainsi qu’aux projets et entreprises basées sur les nouvelles technologies.

“Les médias africains ont ici une importante occasion de sauter l’étape des perturbations, vécue par les médias européens et américains “, selon Amadou Mahtar Ba, PDG d’AMI. “La percée fulgurante des réseaux de téléphonie mobile et l’amélioration constante de l’accès à Internet, commencent à remodeler le paysage médiatique en Afrique. Nous estimons que ce concours aidera les médias africains à rester à l’avant-garde”, a-t-il ajouté.

Les partenaires de ce concours sont notamment le Réseau Omidyar, Google, la Fondation Bill & Melinda Gates, la Fondation John S. and James L. Knight, le Département d’Etat américain, la Fondation Konrad Adenauer (KAS) et l’Association Mondiale des Journaux et Editeurs de Médias d’Information (WAN-IFRA).

“Le Réseau Omidyar est heureux d’appuyer le Challenge Africain de l’Innovation dans l’information”, a déclaré Stephen King, un des partenaires au sein du Réseau. “A travers le continent, nous voyons des modèles d’innovation qui, grâce à la technologie, offrent aux acteurs un plus grand accès à l’information. Ce concours constitue une opportunité de taille pour les journalistes, les entrepreneurs et les experts en technologie de mettre en commun leurs forces et d’aider les entreprises de presse africaines dans leur mission de vigiles face à leurs dirigeants”, a-t-il poursuivi.

Justin Arenstein, expert en technologie numérique qui travaille avec AMI dans le cadre d’une bourse de recherche du Knight International Journalism Fellowship, gérée par le Centre International pour les Journalistes (ICFJ) de Washington, D.C., est chargé du pilotage de l’initiative.

COMMENT POSTULER:

Les dossiers de candidature doivent être soumis sur le site web de l’ANIC au plus tard le 10 juillet 2012 avant minuit (Heure d’Afrique Centrale).

QUI PEUT POSTULER:

Les propositions peuvent être soumises par les innovateurs du monde de l’information de n’importe quelle partie du monde, mais les candidatures doivent avoir un media africain comme partenaire qui aidera à développer et tester l’innovation. Les projets qui sont destinés à l’Afrique auront une plus grande chance de recevoir de l’assistance.

DES PROJETS A GRAND INTERET:
ANIC cherche de nouvelles méthodes pour créer, discuter et partager l’information et de rendre viable le journalisme de qualité. Cela peut inclure de nouveaux systèmes de génération de revenus ou de production, de nouveaux moyens de collecter, de produire ou de diffuser l’information. Des idées qui peuvent être amplifiées à travers le continent ou reproduites ailleurs sont d’un intérêt particulier. Une préférence sera donnée aux idées qui résolvent les problèmes auxquels font face les medias d’Afrique.

PROCESSUS DE SELECTION

Les projets gagnants seront choisis par un panel de juges d’ANIC, après un vote public et une revue par un jury international.

A Propos De ICFJ
Le Centre International pour les Journalistes est une organisation à but non lucratif qui œuvre au développement d’un journalisme de qualité à travers le monde. Son programme combine les meilleurs standards professionnels avec les toutes dernières innovations numériques. ICFJ croit que ces medias indépendants et vigoureux sont cruciaux pour l’amélioration de la condition humaine.

A propos de AMI
L’Initiative Pour les Médias d’Afrique (African Media Initiative—AMI) est la plus grande association regroupant des propriétaires et responsables de médias ainsi que d’autres acteurs de l’industrie des médias en Afrique. Sa mission est de servir de catalyseur au renforcement des médias africains à travers l’élaboration d’instruments, le développement des connaissances et des capacités techniques nécessaires pour amener les médias d’Afrique à jouer un rôle effectif, de premier plan et dans l’intérêt public au sein des sociétés dans lesquelles ils fonctionnent. Cette mission comporte l’assistance au développement de normes professionnelles, d’une viabilité financière, d’une adaptabilité technologique et d’un engagement citoyen.

A propos de Google Inc.
Les technologies de recherche innovantes de Google relient tous les jours et partout dans le monde des millions de personnes. Créé en 1998 par les doctorants Larry Page and Sergey Brin de l’Université de Stanford, en Californie, aux États-Unis, Google est aujourd’hui un instrument incontournable de l’Internet sur tous les grands marchés du monde. La mission de l’entreprise en Afrique est de faire de l’Internet une partie intégrante de la vie quotidienne des Africains en augmentant son importance et son utilité, en éliminant les obstacles à l’accès à l’information des utilisateurs potentiels et en développant des produits d’un grand intérêt pour les pays de la région. Google a son siège dans la Silicon Valley, en Californie et dispose de bureaux à travers les Amériques, l’Europe, l’Afrique et l’Asie. Pour toute information complémentaire, merci de visiter le site web http://www.google.com/africa, consulter notre Blog Afrique http://google-africa.blogspot.com/, ou nous rejoindre sur Twitter : http://twitter.com/googleafrica.

A propos du réseau Omidiyar
Le Réseau Omidyar est une société d’investissement philanthropique engagée dans la consolidation des marchés afin d’offrir aux populations l’opportunité d’améliorer leurs conditions de vie. Créée en 2004 par le fondateur d’eBay Pierre Omidyar et son épouse Pam, l’organisation investit dans les organisations innovantes et les aide à catalyser les changements économiques et sociaux. A ce jour, le Réseau a injecté plus de 500 millions USD dans des entreprises à but lucratif et d’autres à but non lucratif qui favorisent le progrès économique et encouragent la participation individuelle dans divers domaines d’investissement, notamment l’inclusion financière, l’entrepreneuriat, les droits de propriété, l’Internet des consommateurs, les médias mobiles et la transparence gouvernementale. Pour en savoir plus, merci de visiter www.omidyar.com .

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Rating

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notre Mission

Soutenir les innovations numériques et les expériences visant à améliorer la qualité et l’impact du journalisme africain en utilisant de nouveaux outils et les technologies digitales pour faire de l’information, créer de nouvelles manières d’impliquer le public au processus d’information et générer de nouveaux modèles économiques permettant aux entreprises de presse de devenir viables.